Témoignages

Avec Ecofleet, nous roulerons bientôt sans impact environnemental

location longue durée, exemple avec Kinnarps

Stéphane Fouillard, Directeur Financier de KinnarpsDepuis 2008, la société Kinnarps fait appel à ING Car Lease pour sa flotte de véhicules particuliers. Et depuis quelques semaines, elle a souscrit, avec enthousiasme, l’option Ecofleet qui consiste à compenser les émissions de CO2. Stéphane Fouillard, directeur financier de Kinnarps France, revient sur trois années de collaboration.

Quelques mots sur l’entreprise Kinnarps et sur ses valeurs ?

Kinnarps est une entreprise familiale, fondée en 1942, qui propose des solutions d’aménagement pour bureaux et espaces collectifs. A ce titre, elle fait depuis des années un travail de pédagogie en matière d’ergonomie. Notre baseline, « le bien-être au bureau », a ainsi cheminé dans les esprits des acheteurs français jusqu’à devenir la norme pour qui veut concevoir un aménagement soucieux d’une bonne qualité de vie au travail.

Culturellement – Kinnarps est une entreprise scandinave, nous avons également toujours fait de la protection de l’environnement une de nos principales préoccupations : nos sites de production en Suède sont certifiés 14001 et EMAS*, et nos produits, qui ont reçu la norme NF Environnement, sont éco-conçus.

Bien-être physique et psychologique, eco-conception : les valeurs de Kinnarps en font une entreprise au cœur du développement durable.

Qu’est-ce qui, dans votre activité, explique que vous ayez besoin d’une flotte automobile ? Quelle est son importance ? Sa composition ?

En France, notre métier consiste à distribuer le mobilier fabriqué par le groupe en Suède. Nous sommes donc, ici, une société commerciale avec un déploiement national à travers neuf agences réparties sur le territoire (Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes, Grenoble, Nancy, Emerainville et Orgeval qui est le siège social). Une quarantaine de commerciaux sont répartis entre ces différentes agences et vont, chaque jour, au contact de nos clients. Si on y ajoute la direction, les services supports et logistiques, nous avons besoin, en permanence, d’une soixantaine de véhicules particuliers et d’une douzaine d’utilitaires. Pour maîtriser les coûts, il nous a donc paru évident de constituer une flotte. Actuellement, celle-ci se compose principalement de véhicules Renault, Volkswagen et Audi pour les véhicules particuliers ; de véhicules Iveco et Volkswagen pour les petits utilitaires ; et de véhicules Volvo, Man et Scania pour les poids lourds et super-lourds.

Pourquoi avez-vous opté pour une gestion en externe de cette flotte ?

Il est assez naturel pour une PME comme la nôtre de faire appel à une gestion externalisée de la flotte : c’est à la fois plus économique et plus efficace. Et nous n’avons de toute manière pas les moyens de dégager un poste en interne pour gérer un parc de véhicules : ce n’est pas notre métier et je n’en vois pas la valeur ajoutée.
Les différents loueurs du marché étant aujourd’hui plutôt performants, avec des offres qui répondent parfaitement à nos besoins (entretien, pneumatiques, gestion de carburant…), ils sont très satisfaisants pour une PME.

Pourquoi ING Car Lease ?

Historiquement, notre flotte de véhicules particuliers était gérée par la Diac car Renault est un de nos gros clients et nous avions convenu de travailler en partage. Ensuite, nous avons fait appel à un autre loueur pour accéder aux véhicules d’autres marques. Et concernant la flotte logistique, les poids lourds et super-lourds nous sont loués par la maison mère en Suède, tandis que les petits utilitaires sont loués par les organismes financiers partenaires des différents fabricants.

En 2008, notre stratégie tendant à réduire le nombre de nos partenaires, nous avons lancé un appel d’offre pour la gestion de la flotte « hors Renault ». ING Car Lease l’a emporté grâce à une proposition très convenable sur le plan financier doublée d’une offre de services qui correspondait à nos besoins. Depuis, ils nous apportent une qualité de service indéniable et un grand professionnalisme dans la gestion. Il est donc naturel qu’ING Car Lease devienne le loueur référent de Kinnarps au fur et à mesure des renouvellements de contrats.

Vous avez également souscrit l’option Ecofleet d’ING Car Lease. Expliquez-nous pourquoi ?

Nous avons en effet signé pour cette option il y a quelques semaines. J’en suis très fier car, Ecofleet rentre parfaitement dans la stratégie environnementale de Kinnarps ! Il nous a semblé naturel de nous engager auprès d’un partenaire qui nous propose un tel challenge.

Contraints par notre activité à utiliser des véhicules pour nos livraisons et déplacements, nous étions jusqu’ici limités en termes de solutions par les avancées technologiques des constructeurs qui ne sont pas encore assez abouties. ING Car Lease a par exemple mis à notre disposition un véhicule électrique qui a remporté un réel engouement en interne, mais qui a aussi montré ses limites d’autonomie. De notre côté, nous avons travaillé, au travers de notre Car Policy, sur la réduction des émissions carbonées : en réduisant les cylindrées et les puissances de nos véhicules, nous sommes arrivés à ce que 90 % de notre flotte légère émette entre 99 et 139 g de CO2. Mais nous ne pouvions aller en-deçà.

Avec Ecofleet, nous aurons bientôt la possibilité de dire que nous roulons sans impact sur l’environnement, en compensant chaque gramme de carbone émis par une action durable. Cette solution portée par ING Car Lease représente donc une véritable alternative, qu’aucun autre loueur du marché ne propose.

Les anciens véhicules de votre flotte bénéficient-ils également d’Ecofleet ? De quelle manière ?

Pour le moment, seuls les véhicules gérés par ING Car Lease bénéficient d’EcoFleet. Mais nous avons toutefois pris l’engagement de passer toute la flotte en gestion à ING au fur et à mesure des renouvellements.

Que vous apporte l’adhésion à cette offre « verte » en termes d’image ? L’utilisez-vous comme argument commercial ? En faites-vous la publicité ?

Toutes nos bonnes pratiques dans ce domaine servent, de fait, notre image. Adhérent du Global Compact**, nous nous devons de prendre chaque année de nouvelles initiatives dans les dix principes du pacte Mondial. Nous formalisons ces initiatives dans une communication sur le progrès que nous diffusons à nos clients. En outre, nos commerciaux sont formés à notre politique environnementale et, plus largement, Développement Durable. Ils sont un relais indispensable auprès de nos contacts dans les entreprises. Et nous diffusons des communiqués de presse aux magazines qui font autorité dans notre secteur d’activité (Décision Achats, Bureau Mag,…). Enfin, nous réfléchissons à intégrer le logo Ecofleet sur les véhicules Kinnarps : nos services marketing doivent se rencontrer d’ici peu de temps pour des axes de communication communs.

Share:

Leave a reply