Alphabet

Alphabet France : 2012, année de la consolidation et du déploiement

Le magazine de référence Flottes Automobiles a interviewé récemment Olivier Monot, Président-Directeur Général d’Alphabet France.

Les quatre thèmes abordés sont :

  • Le contexte du rapprochement entre Alphabet et ING Car Lease
  • Les objectifs et les moyens de croissance du nouvel ensemble
  • Les forces différenciantes d’Alphabet sur son marché
  • Les réponses d’Alphabet aux nouvelles contraintes fiscales, environnementales et énergétiques

Le contexte du rapprochement entre Alphabet et ING Car Lease

« Alphabet réunit aujourd’hui deux structures de taille intermédiaire dont les croissances suivaient déjà des courbes exponentielles. La réunion de ces deux dynamiques renforce encore le potentiel de croissance d’Alphabet.

Sur le marché français, les portefeuilles de clientèle des deux anciennes entités sont complémentaires. Alphabet et ING Car Lease avaient très peu de clients en commun. Le nouvel ensemble réunit aujourd’hui des savoir-faire spécifiques. Alphabet s’est développé fortement auprès des PME et des TPE, notamment en s’appuyant sur le réseau BMW et a acquis ainsi une expérience reconnue en matière d’approche indirecte de cette clientèle. De son côté, ING Car Lease a connu une croissance dynamique auprès des PME, des Grands comptes et des comptes stratégiques. En réunissant ces différentes compétences au sein d’un seul groupe, Alphabet renforce sa capacité à répondre aux attentes de l’ensemble des entreprises et ce, quelle que soit leur taille.

Parallèlement, les deux entités se sont développées sur le même socle : la qualité de service. Pour Alphabet comme pour ING Car Lease, la satisfaction des clients est au cœur des organisations. Grâce à cette stratégie, nous avons construit des relations de partenariat sur le long terme avec nos clients. Une grande partie d’entre eux nous font confiance depuis plus de 10 ans.

Les objectifs et les moyens de croissance du nouvel ensemble

Quels sont vos objectifs de croissance pour les prochaines années ?

Grâce à notre dynamique, nous affichons des objectifs ambitieux. A l’horizon 2016 nous visons 100.000 véhicules sur le marché français. Nos savoir-faire complémentaires et notre culture commune constituent un socle fort qui nous permet de revendiquer une place parmi les leaders de la profession. Tout d’abord, notre progression est portée par nos clients qui, après avoir expérimenté notre modèle, nous confient la gestion d’un plus grand nombre de véhicules. Parallèlement, Alphabet remporte des appels d’offres face à ses concurrents et convainc également de nouveaux clients de la pertinence de la location longue durée et des services associés de mobilité.

En réunissant les deux entités, comment comptez-vous conserver le dynamisme propre à des structures de taille intermédiaire?

Le but d’Alphabet n’est pas de grossir, mais de grandir. Le métier de la location longue durée requiert une taille critique et nous allons continuer à remporter des parts de marché. Néanmoins, la progression ne doit pas se faire au détriment de notre réactivité. Notre structure s’agrandit, mais conserve le dynamisme d’une PME proche du terrain et des réalités de ses clients.

Le soutien du groupe BMW

Nous bénéficions d’un soutien stratégique fort et de la surface financière du groupe. Nous pouvons accéder au crédit dans des conditions compétitives et investir suffisamment pour atteindre nos objectifs. En France, notre parc va continuer de croître fortement et demain comme hier, nous continuerons à innover au service de l’optimisation de flottes multimarques. Nous bénéficions également du réseau BMW pour approcher la clientèle des PME qui est particulièrement dynamique. Sur ce segment, notre croissance passera également par la signature d’accords de partenariat avec des réseaux bancaires.

Les forces différenciantes d’Alphabet sur son marché

Aujourd’hui, quelles sont les forces d’Alphabet face aux différents acteurs présents sur le marché de la location longue durée multimarques ?

La satisfaction de nos clients est au cœur de notre stratégie. Nous évaluons en permanence la qualité de nos prestations. Pour tenir nos promesses et maintenir ce haut niveau de service, nous avons déployé des moyens financiers et humains pour conserver la maîtrise internalisée de nos opérations. Lorsque nous observons une dégradation sur l’un de ces critères de qualité, nous informons nos clients sur les difficultés rencontrées et sur les mesures correctrices mises en place. Cette volonté de transparence nous place aux avant-postes en matière de qualité de service. Dans la même veine, dès 1999, nous avons été les premiers à introduire sur le marché les «grilles de fluidité», qui sont des grilles de tarification évolutives en fonction des durées et des kilométrages. En début de contrat, le client peut ainsi appréhender avec précision les évolutions des loyers en fonction de la réalité de l’utilisation des véhicules. Autre exemple, nous avons mis en place des procédures adaptées pour informer nos clients des dommages réellement constatés lors de la restitution des véhicules. Grâce à un rapport détaillé agrémenté de photographies, la plupart de leurs interrogations sont levées.

Les réponses d’Alphabet aux nouvelles contraintes fiscales, environnementales et énergétiques

La prise en compte de la mobilité dans son ensemble est devenue une réalité pour de nombreuses entreprises. Les notions de TCO (« TotalCost of Ownership ») et de TCM (« TotalCost of Mobility ») représentent un point structurant de notre culture. A travers nos innovations, nous cherchons à répondre aux nouvelles attentes de nos clients. Il ne s’agit pas de mettre en avant nos nouveaux produits pour renforcer notre image de marque, mais bien d’accompagner et d’anticiper les mutations du marché. Dans cette optique, pour SFR, nous avons été les premiers à mettre à la route un véhicule électrique. Nous nous sommes également constitué une flotte de véhicules électriques que nous mettons à la disposition de nos équipes et de nos clients pour leur permettre d’acquérir une meilleure connaissance de ces types de véhicules. Pour le groupe Bouygues, Alphabet a également déployé la première flotte en auto-partage 100% électrique. Enfin, avec Ecofleet nous sommes parmi les rares acteurs du marche à proposer une démarche environnementale complète qui va jusqu’à la compensation des émissions de CO2 de la flotte. Pour Alphabet, la mobilité durable est depuis longtemps une réalité.

Share:

Leave a reply