En France

Le retour du disque de stationnement

Le disque de stationnement avait été un peu oublié avec le développement des parcmètres ces dernières années. Mais depuis peu, le disque fait son retour dans les centres-villes, peut-être afin d’éviter d’installer des horodateurs coûteux ou régulièrement en panne ou vandalisés.

Il concerne les zones dites bleues, principalement des rues à forte concentration de commerces ; La zone bleue est une zone de stationnement réglementé, limité dans la durée. Il ne s’agit pas réellement d’un parking, mais d’une zone où le stationnement en voirie est autorisé et gratuit. Le disque permet une forte rotation des véhicules, ce qui est favorable aux automobilistes et aux commerçants.

L’ancien disque disposait de deux fenêtres « heure d’arrivée » et « heure de départ » avec une amplitude de stationnement maximale de 1h30. Cela permettaient à l’automobiliste de spécifier sur la fenêtre de gauche son heure d’arrivée dans une tranche de 30 mn. et la fenêtre de droite lui indiquait alors l’heure maximum de stationnement autorisée. Il ne peut plus être apposé depuis le 1er janvier 2012.

Pourquoi un nouveau disque?

La règlementation européenne est passée par là et depuis le 1 er janvier 2012, un nouveau modèle de disque de stationnement, commun aux pays de l’Union européenne, doit être utilisé. Toujours de forme carrée, il ne comporte désormais plus qu’une seule fenêtre indiquant l’heure d’arrivée. Il est gradué en heures, en demi-heures et en tranches de 10 minutes.

Ce nouveau disque permet de moduler plus finement la durée de stationnement maximale autorisée. En effet, les communes peuvent désormais fixer localement le temps de stationnement maximal autorisé. Des panneaux de signalisation indiquent un lieu aménagé en zone bleue ainsi que la durée maximum du stationnement (par exemple 30 mn) et la période d’application (par exemple 9 h à 17 h).

Les particuliers peuvent se procurer les nouveaux disques auprès des mairies ou auprès de certains commerçants.

Comment être en règle ?

  • Le disque doit être placé derrière la pare-brise,
  • Le disque doit être lisible sans que le personnel chargé du contrôle ait à s’engager sur la chaussée,
  • Le disque doit être conforme au modèle agréé,
  • L’horaire indiqué doit correspondre à l’heure d’arrivée et la durée de stationnement maximale autorisée ne doit pas être dépassée.

Tout défaut d’utilisation entraine une contravention de première classe soit une amende forfaitaire de 17€ majorée à 33€

Lire l’information sur Service-Public.fr >

Télécharger le récapitulatif proposé par Bison Futé >

Share: