FiscalitéNon classé

Prime à la casse, Bonus écologique : les retours du sondage BVA

Les Echos.fr et Autonews.fr s’intéressent particulièrement aux résultats du sondage BVA pour Alphabet, sur le bonus écologique et le retour de la prime à la casse. Autonews.fr titre « Les Français pour le retour de la prime à la casse » et Les Echos.fr, « Auto: le relèvement du bonus écologique fait peu d’adeptes« . La journaliste des Echos.fr met les deux chiffres en perspective: « En majorant à 7000 euros le bonus écologique l’été dernier, le gouvernement espérait faire décoller les ventes de ce type de véhicules et relancer ainsi une industrie auto française à la peine. Raté. Pour 72% des Français interrogés, ces mesures n’incitent en effet pas à investir dans un véhicule électrique ». Soulignant l’impact de la crise pour les constructeurs, la journaliste des Echos.fr reprend les déclarations d’Olivier Monot: « Une des voies d’avenir pour les constructeurs français repose sur le développement d’offres électriques et hybrides: leur multiplication mènera à une concurrence accrue qui fera mécaniquement baisser le prix de vente de ces véhicules et permettra de faire de la mobilité durable une réalité pour tous« .

Auto-infos.fr revient plus globalement sur la table-ronde et la thématique des services: « Les services associés aux formules d’acquisition et d’utilisation des véhicules, notamment dans le cadre de la location de longue durée, constitueront-ils un levier de croissance de l’industrie automobile? ». Le journaliste, qui était présent à la table-ronde, s’appuie sur les différents résultats du sondage: « Un tiers des Français envisage de recourir à la LLD dans le cas de renouvellement d’un véhicule ». En contre-champ, il s’intéresse aux coûts de la mobilité automobile pour les Français et à l’aide verte: « Actualité oblige, Alphabet et BVA ont demandé au public dans quelle mesure il était sensible au bonus vert que le gouvernement vient de déployer ».

De son côté, Journalauto.com angle son article sur le coût élevé de la mobilité automobile et titre: « Plus de 2/3 des automobilistes veulent réduire leur budget« . A ce titre, le journaliste qui était également présent à la table-ronde reprend une citation de Bénédicte Charvet: « A ce jour, le coût du transport, tous modes confondus, pèse pour 14% dans les dépenses annuelles des ménages ». Son article s’intéresse ensuite au pouvoir et aux rôles des pouvoirs publics: « Qu’y peuvent les pouvoirs publics? ». Sur les projets déjà menés par le gouvernement, il cite alors Olivier Monot: « Il y a un manque de cohérence dans le discours des politiques. Le gouvernement aide à l’achat mais n’aide pas à l’utilisation ».

Share: