Avis d'expertNon classé

AlphaElectric : « Soyez branchés… »

AlphaElectric

Sophie Bahadur, Chef de projet « AlphaElectric »

Sophie Bahadur, vous êtes chef de projet « AlphaElectric », la solution location longue durée dédiée aux véhicules électriques chez Alphabet. Quelle est votre expérience préalable à cette fonction et que recouvre t-elle ?

J’ai intégré le service Marketing et Business Développement d’Alphabet en Novembre 2012 après une expérience de gestion de projets d’une douzaine d’années dans le monde industriel.

Ce recul m’est sans doute utile pour aborder aujourd’hui la phase de déploiement des véhicules électriques en entreprise. En effet, ma mission est de « simplifier la mobilité électrique » : ce qui veut dire lever la totalité des freins techniques, ajouter les services adéquats et enfin, assurer la promotion de nos solutions auprès des entreprises.

Puisqu’Alphabet investit pour devenir le leader des solutions de mobilité pour les entreprises, nous nous devions d’ouvrir la voie pour l’électrification des flottes. C’est chose faite avec le projet AlphaElectric, une démarche globale déjà lancée en Allemagne, Hollande et Angleterre au premier semestre 2013 et qui le sera dans d’autres pays d’Europe au second semestre. En France, le lancement est très récent, puisqu’AlphaElectric a été présenté à la presse le 17 septembre, puis à nos clients le 24 septembre.

Quels sont les éléments déclencheurs du lancement d’AlphaElectric ?

La voiture électrique ne constitue pas une nouveauté chez Alphabet puisque les premières mises à la route de véhicules électriques chez certains de nos clients remontent à 2010.

Mais la pertinence de ce choix n’a cessé de grandir depuis. Notamment parce que les véhicules ont beaucoup progressé. A cet égard, 2013 se révèle un grand cru, marqué par deux lancements majeurs de modèles conçus dès l’origine pour l’électrique : celui de ZOE par Renault et celui de i3 par BMW. Généraliste ou premium, l’offre est désormais crédible.

En parallèle, les utilisateurs ont compris que le temps du pétrole peu cher était derrière eux et que l’innovation technologique faisait partie de la solution.

Enfin, les États européens ont mis en place des dispositifs très incitatifs, essentiellement fiscaux, à la fois pour les constructeurs et pour les utilisateurs.

Les véhicules électriques sont-ils réservés à certaines catégories d’entreprise ?

La démarche étant toujours pragmatique, le véhicule électrique intéresse des cibles très diverses. A commencer par les entreprises engagées dans une démarche écologique assumée, ou ayant une forte appétence pour l’innovation, qui seront sans doute les premières à rouler électrique.

Nos clients sont également sensibles à l’image générée, en interne comme en externe, par ce choix de l’électrique. Ainsi, ils auront tendance à positionner les points de recharge aux emplacements à la fois les plus accessibles et les plus visibles de leur parking.

Ces « early adopters » deviendront à leur tour les meilleurs promoteurs de nos solutions, mais aussi des véhicules électriques en général. Car lorsque le parc se sera un peu densifié, en clair, lorsque nous en croiserons de plus en plus sur la route, nous aurons tous à l’esprit la possibilité de rouler « électrique ».

Quelles sont les étapes-clés d’un passage à l’électrique réussi pour une flotte ?

Nous devons accompagner concrètement nos clients dans la transition énergétique. Nous avons donc construit un parcours en trois étapes :

  • Dans un premier temps, nous commençons par évaluer le potentiel d’électrification de leur parc automobile. Ce potentiel dépend de facteurs liés au mode d’utilisation de leurs véhicules : kilométrage, contraintes de service, etc… Ces informations nous permettent de déterminer le meilleur équilibre véhicules thermiques / véhicules électriques, tout en optimisant leur TCO (coût total de détention) et de choisir le nombre et le type de véhicules électriques à intégrer à la flotte.
  • L’étape suivante consiste à conseiller nos clients sur les infrastructures de charge électrique, en dimensionnant au plus juste les installations qu’ils doivent prévoir dans leurs bâtiments. Notre partenaire Schneider Electric leur propose un service clé-en-main, allant du diagnostic électrique à l’installation et à la mise en service des points de charge.
  • Enfin, nous avons complété notre offre par des services spécifiques, conçus pour simplifier la mobilité électrique de nos clients. Nous leur proposons par exemple une carte de recharge électrique, qui permet aux utilisateurs de recharger leur véhicule sur un réseau de bornes publiques. Pour les conducteurs et les gestionnaires de flotte, elle offre le même niveau de simplicité qu’une carte carburant.

Et bien sûr, la qualité de nos services classiques de location longue durée, tels que l’assurance et l’entretien, participe à la sérénité des conducteurs et de leurs employeurs.

Malgré l’intérêt croissant des entreprises, être pionnier dans un domaine n’est pas toujours sans risques. Comment les gérez-vous, ainsi que les réticences résiduelles de vos clients ?

Il est légitime que les loueurs longue durée portent et promeuvent les innovations du secteur automobile et plus largement de la mobilité, en gérant et assumant les risques liés à ces technologies. Dans le cas du véhicule électrique, avec AlphaElectric, nous levons méthodiquement l’ensemble des freins qui retarde l’introduction des véhicules électriques et nous répondons ainsi aux objections très concrètes de nos clients. Nous leur proposons par exemple une prestation « véhicule thermique à la demande », qui leur permet de disposer à tout moment d’un véhicule thermique pour leurs longs trajets. Le prix de ce service est inclus dans le loyer du véhicule électrique. Trois forfaits sous forme de « crédits » sont proposés pour s’adapter à tous les besoins de mobilité.

De façon plus globale, les opportunités nous semblent très supérieures aux risques. C’est pourquoi Alphabet est le premier loueur longue durée à proposer une offre électrique aussi complète. Je peux vous confier que nos équipes commerciales sont très enthousiastes par la perspective de porter une solution aussi complète… enthousiasme renforcé par les premiers échanges avec nos clients, dont l’accueil se révèle très encourageant alors que nous ne sommes qu’au début de la commercialisation.

En savoir plus sur AlphaElectric
Share:

1 comment

  1. Laurent 7 octobre, 2013 at 09:49 Répondre

    Bonjour et bravo pour votre initiative cherchant à développer la part des véhicules électriques dans le parc professionnel français. On voit que les américains s’y mettent aussi avec un projet de Tesla à prix abordables.
    Les investissements en borne de recharge sont encore assez conséquent j’imagine mais je vous souhaite beaucoup de réussite ! (c’est dans notre intérêt à tous).

Leave a reply