Billet d'HumeurNon classé

La "génération Y" plébiscite la voiture de fonction… propre et connectée

Les salariés de la génération Y (GenY) n’aiment plus les voitures, inutile donc de leur donner un véhicule de fonction pour les fidéliser. Que  n’a-t-on entendu cette affirmation abrupte dans les sphères de la pensée managériale. Pourtant, une récente enquête du cabinet Deloitte prouve qu’il n’en est rien. Cette cinquième édition de l’étude, menée dans 19 pays, auprès de plus de 23 000 consommateurs dont 1 000 en France, montre que 61 % de la GenY en France qui représentera 40 % des actifs en 2025 projette l’acquisition d’une voiture d’ici cinq ans et imagine de l’utiliser en priorité, bien avant tout autre moyen de transport.

En revanche le coût d’acquisition reste la préoccupation majeure et le premier frein à l’achat (57 %). Il y a donc fort à parier que l’octroi d’un véhicule de fonction, loin d’être refusé par le “cadre GenY” (devenu adulte au tournant du XXIe siècle) soit au contraire plébiscité. À condition toutefois de lui proposer une voiture conforme à ses aspirations : discrète, sûre, économe en carburant et si possible hybride (44,6 % de la GenY se dit prête à évoluer vers une propulsion alternative d’ici cinq ans), en tout cas respectueuse de l’environnement. Et surtout équipée de toutes les technologies avancées à commencer par les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Car le critère principal de choix d’un véhicule par ces conducteurs « digital native » de la web génération, c’est la connectivité. Une voiture de fonction, oui, mais à condition qu’elle dispose, selon une étude menée par GFK, des équipements de confort (réglages radio séparés conducteur et passager, écrans individuels…) et des fonctions de connectivité (système MirrorLink et équivalents, connexion automatique d’un smartphone, hotspot wifi…), désormais jugées indispensables par les 18-34 ans. Farouchement attachée aux valeurs du développement durable, la GenY se laissera en outre facilement convaincre par l’utilisation d’un véhicule de fonction tout électrique. Ainsi équipé, le jeune cadre deviendra un formidable vecteur de communication au service de l’entreprise désormais attentive à son image écologique.


philippe-flamandPhilippe Flamand est journaliste, passionné d’automobile. Il anime “le blog auto” sur les sites Internet de L’Express et de L’Entreprise. Il est aussi chroniqueur automobile et arts de vivre pour le magazine EcoRéseau.

Share: