Non classéTémoignages

« Nous sensibilisons nos conducteurs au bon entretien de leurs pneus »

Chez LFB, la flotte d’une centaine de véhicules permet aux commerciaux de l’entreprise de sillonner la France pour promouvoir les médicaments issus du plasma sanguin proposés par la firme pharmaceutique. Le contrat de location longue durée souscrit auprès d’Alphabet intègre le renouvellement des pneumatiques dans le cadre d’une utilisation normale des véhicules. Les autres situations se gèrent au cas par cas avec le loueur… et par le dialogue et la pédagogie avec les conducteurs.

L’essentiel de nos véhicules est loué chez Alphabet. Nous avons décidé d’inclure les pneumatiques aux contrats de location longue durée souscrits avec ce prestataire. Cela nous libère de la gestion du processus de renouvellement ». Nathalie Delrue, assistante de direction chez LFB Biomédicaments, sait de quoi il retourne. Elle est au contact direct de la centaine de commerciaux qui utilisent les véhicules mis leur disposition pour visiter les établissements de santé, partout en France. À ce titre, elle est particulièrement attentive à la question des pneumatiques pour la flotte de son entreprise. « Le contrat est établi pour une utilisation classique des voitures, sur 3 ans et demi et 100 000 km. Ce qui suppose deux changements de trains de pneus, vers 40 000 puis 80 000 km. Les conducteurs amenés à se déplacer dans des régions à fort enneigement ont aussi la possibilité de faire poser des pneus hiver. »

Ces remplacements s’effectuent dans des centres agréés, partenaires d’Alphabet, en dehors des opérations de révision classiques. « Il suffit au conducteur de se connecter au site internet d’Alphabet pour accéder à la liste des partenaires, repérer un centre à proximité, puis prendre rendez-vous pour le remplacement des pneus. Le prestataire ainsi sollicité contacte alors Alphabet pour vérifier que la prise en charge du service entre bien dans le cadre du contrat. « Nos conducteurs n’ont plus qu’à présenter leur véhicule au lieu et à l’heure convenus ».

Mais que se passe-t-il lorsque l’usure est trop rapide, le pneu endommagé suite à un choc, ou encore que les conducteurs ont besoin de pneus hiver ? « Cela fait l’objet d’une facturation en sus, mais le processus reste le même pour le conducteur ». Une logistique d’une grande simplicité, qui n’empêche pas le LFB et Nathalie Delrue de fixer des règles en vue d’anticiper les dérives. Bien entendu, la pédagogie est de mise : « pour améliorer la longévité des pneus, nous mettons en avant les vertus d’une conduite souple auprès de nos conducteurs, et nous leur demandons d’effectuer un contrôle mensuel de pression ».

Nathalie Delrue précise : « Ces contrôles sont inscrits dans la charte de conduite que les conducteurs s’engagent à respecter. Cette charte précise aussi que les éventuelles contraventions ne seront pas prises en charge par la société. Et comme rouler avec des pneus mal gonflés est un motif de verbalisation, nos collaborateurs sont généralement très attentifs à bien en respecter les clauses ».

Share:

Leave a reply