AlphabetNon classé

Le pôle « Business Development » : l’innovation au service de la mobilité

Le pôle « Business Development » joue, chez Alphabet France, un véritable rôle de laboratoire d’idées. L’objectif de ses trois collaborateurs : proposer des services innovants en ligne avec les attentes des clients. Visite guidée de ce service, véritable poumon de l’entreprise selon son directeur, Cédric Marquant.

Cédric Marquant

Cédric Marquant

Au sein du département « Marketing et Business Development », le pôle « Business Development » (BD) joue un rôle bien particulier. Incubateur, start-up interne, service R&D… Les mots ne manquent pas pour le qualifier. « Personnellement, je préfère le décrire comme un laboratoire d’idées, en insistant sur le côté extrêmement pragmatique de notre démarche. En effet, nous nous concentrons sur la mise en œuvre de nouvelles solutions dont nos clients ont réellement besoin. Il ne s’agit pas de partir tous azimuts mais de vraiment répondre à leurs attentes.»
Cédric Marquant, directeur Marketing et Business Development peut s’appuyer sur une équipe de professionnels venus d’horizons très différents (voir portraits ci-dessous). « Ce sont des personnes très ouvertes, ce qui est essentiel dans le champ de l’innovation ».

Déjà trois projets phares menés à bien

Le service existe depuis 2010 et est à l’origine de trois lancements majeurs. Dès 2010 en effet, à la demande d’un client souhaitant explorer l’autopartage au sein de sa flotte d’entreprise, l’offre AlphaCity a pris forme.
En 2013, deuxième initiative : en conformité avec la stratégie décidée par le Groupe, Alphabet France s’engage à mettre en place, sous un an, une solution de LLD permettant d’intégrer des véhicules électriques au parc des entreprises. Le service AlphaElectric est lancé en septembre 2013. En 2015, Alphabet enregistre grâce à cette offre 38 % des immatriculations de véhicules électriques du marché LLD en France !
Enfin, en 2014, la décision est prise de proposer des motos et des scooters en location longue durée. À partir d’une feuille blanche, en moins d’un an, l’offre se structure. Elle est disponible depuis le mois de mars 2015 pour toutes les entreprises.

Une affaire de méthode… et de comportement

Pour chacun de ces projets, un client pilote a accepté de tester la version initiale de la solution afin d’en évaluer les avantages et les axes d’amélioration. De là à parler de méthode de travail ? « Il y a de grandes étapes à respecter, bien sûr. Au départ, nous nous appuyons sur un brainstorming, en amont du plan marketing annuel. Nos sources d’inspiration sont variées : il y a les attentes exprimées par les clients, les réussites des autres filiales du groupe en Europe, et bien sûr une veille active, notamment sur les technologies émergentes ». Une fois les axes de travail déterminés, en conformité avec la stratégie de l’entreprise, une étape de validation est nécessaire au niveau du siège du groupe.
Cédric Marquant ajoute : « L’essentiel, pour réussir dans cette démarche continue de progrès, relève du comportement. Celui des membres de l’équipe est essentiel, mais je dirais que toute l’entreprise est concernée. Car nous savons tous qu’au-delà de son aspect innovant, c’est par la qualité du service apporté à nos clients que le succès d’Alphabet se construit ».
Une bonne raison pour essayer d’en savoir plus : que nous réserve le pôle Business Development dans les mois à venir ? « Sans trahir de secrets, je peux vous confier qu’il y aura de nouvelles offres autour de l’économie du partage. Nous prévoyons également des services tirant le meilleur parti des possibilités télématiques proposées par les véhicules connectés. Enfin, nous réfléchissons à des solutions qui permettront aux entreprises d’apporter de la mobilité à leurs salariés qui ne bénéficient pas d’un véhicule de service ou de fonction. Vivement l’année prochaine donc !».


« L’amélioration permanente de notre offre fait partie de notre ADN »

Sophie-Bahadur

Sophie Bahadur

Sophie Bahadur a accompli du chemin depuis trois ans, puisque la voici désormais responsable du pôle Business Development d’Alphabet France. Pourtant, elle le confesse volontiers : « Quand je suis arrivée chez Alphabet, je ne connaissais rien aux voitures ». Son CV est plutôt rempli de lignes… téléphoniques, voire de liaisons GSM puisqu’elle a passé plus de dix ans à gérer l’installation de réseaux dans plusieurs pays en Europe et en Asie (elle a appris le chinois à l’Université).
« J’ai beaucoup voyagé mais, quand je suis devenue maman, j’ai décidé de me poser. Chez un spécialiste de l’énergie en l’occurrence où j’ai dans un premier temps piloté des équipes d’intervention et de maintenance chez des clients en BtoB. Puis je suis passée à la stratégie commerciale ».
Sophie a rejoint Alphabet en 2012 pour mettre en œuvre le projet AlphaElectric. « À l’époque, l’offre n’avait pas encore de nom. Mais il y avait la volonté, impulsée par le groupe et relayée dans les filiales européennes, d’apporter des réponses concrètes à ceux de nos clients qui souhaitaient électrifier tout ou partie de leur flotte. » Une équipe projet internationale se met en alors en place, charge à chaque entité de réaliser localement les adaptations nécessaires, sur le plan commercial notamment. Il fallait également tenir compte des réglementations, de l’état d’esprit et des attentes des clients de chaque pays.
L’offre AlphaElectric est ainsi lancée en 2013. « Depuis, nous continuons de travailler sur les réglages opérationnels, l’amélioration des processus et la qualité de service ». Alors qu’elle prend ses nouvelles fonctions à la tête du pôle « Business Development », Sophie ajoute : « Nous recherchons en permanence la solution qui conviendra le mieux à nos clients. Cela fait partie de l’ADN d’Alphabet et nos offres à venir vont de fait continuer à s’inscrire dans cette démarche. ».


« La moto en LLD : il fallait tout inventer, nous l’avons fait »

Nicolas Barthe

Nicolas Barthe

Ingénieur de formation, Nicolas Barthe a rejoint Alphabet il y a 18 mois pour lancer le projet « LLD Motos et Scooters », après un parcours pas tout à fait en ligne droite… « J’ai toujours été passionné par l’automobile mais, au cours de mes études, je me suis aperçu que ce n’était pas forcément le côté technique qui m’intéressait. J’ai donc pris un virage vers le marketing. Dans mes premiers emplois, j’ai eu la chance de m’occuper de projets très variés : reconquête de clients perdus par les concessions pour un constructeur, mise en place d’une offre de location pour un autre… ».
Le défi qui l’attend chez Alphabet en juillet 2014 est d’une autre ampleur : « J’étais scootériste depuis dix ans mais j’ignorais tout de l’univers de la LLD. Et il fallait tout inventer pour lancer une offre adaptée aux deux et trois roues ! À cela s’ajoutait la difficulté d’arriver dans une entreprise où je ne connaissais personne et ou je devais rapidement coordonner plusieurs départements pour mener à bien ce projet ! »
Plusieurs départements, à savoir les experts juridiques, financiers, techniques, de l’informatique pour adapter l’outil de production, au remarketing pour organiser la restitution des motos en fin de contrat… Nicolas constitue alors une équipe projet, pluridisciplinaire, pour construire la nouvelle offre en adéquation avec les besoins des clients. « Il nous a fallu neuf mois pour élaborer une première version de l’offre. Celle-ci a été proposée en test à un de nos clients, TF1, qui cherchait une solution optimisée pour équiper ses journalistes de motos leur permettant de se rendre rapidement sur les lieux de reportage. Nous avons ensuite pris en compte les remontées terrain pour améliorer notre service. »
Désormais chef de « projet-s », Nicolas Barthe goûte la réussite de cette première expérience : « J’ai apprécié notre capacité à produire un service utile et attendu par nos clients, en temps voulu. ».


« Aider nos clients à tirer tout le parti de notre innovation »

Elodie Grimbert

Elodie Grimbert

Développer de nouveaux services et accompagner les clients pour qu’ils profitent de tous ses avantages… C’est le rôle d’Élodie Grimbert, chargée du développement des solutions de mobilité au sein du service Business Development d’Alphabet.
Diplômée en gestion et marketing, Elodie a d’abord travaillé dans la location de véhicules (création de nouvelles offres destinées aux entreprises), puis chez un opérateur télécoms en B2B avant de rejoindre Alphabet pour participer à la conception et au lancement d’AlphaCity.
Cette solution d’autopartage en entreprise proposée par Alphabet est très innovante puisque complètement intégrée dans le véhicule. Il faut donc faire preuve de pédagogie auprès des clients potentiels et adapter l’implémentation de la solution en fonction de leurs attentes, contraintes et objectifs prioritaires.
« L’important, c’est d’aider le client à se poser les bonnes questions car l’offre AlphaCity est riche et permet des ajustements précis pour coller à ses demandes. Chaque nouvelle implémentation nécessite la création et la personnalisation d’une plateforme de réservations, mais aussi la prise en considération des aspects légaux et la façon dont l’entreprise veut proposer l’autopartage à ses collaborateurs (avec ou sans l’ouverture de l’utilisation des véhicules à titre personnel, selon quelle tarification, etc.). Les situations, comme les interlocuteurs rencontrés, sont très variées : RH, services généraux, gestionnaires de flotte… Ce qui me passionne, c’est la relation qui s’établit et le lien qui finit par se créer entre cette écoute du client et sa satisfaction finale de disposer d’un service complètement adapté à ses besoins ».

Share:

Leave a reply