En FranceNon classé

Route des vacances : avant de tout oublier, la liste de ce qu’il ne faut pas oublier

Longues distances, chaleur, présence de passagers, itinéraires inédits, conduite à l’étranger… La période estivale est exceptionnelle, pour vous et votre voiture. FleetMag vous aide à anticiper.

L’état du véhicule : Au moment d’affronter de longues distances, souvent effectuées sous fortes chaleurs, en étant parfois immobilisé pendant de longues heures dans les embouteillages, mieux vaut prévenir que guérir. Les points à surveiller :

  • Vérification du carnet d’entretien et de la date de la dernière révision. Dans le cadre d’un véhicule en location longue durée, profitez de l’entretien inclus à votre contrat pour programmer une visite au garage avant votre départ. Sinon, les recommandations suivantes s’appliquent :
  • Contrôlez l’état des pneus et leur niveau de pression, roue de secours incluse.
  • Pendant les vacances, ouvrez le capot et surveillez les niveaux (huile, liquide lave-glace…)
  • Faites effectuer l’entretien de la climatisation (filtre et recharge)
  • Vérifiez l’éclairage de votre voiture (pensez à emporter un jeu d’ampoules de rechange dans le vide-poches) et celui de votre éventuelle remorque ou caravane.

Documents et objets obligatoires ou conseillés

  • Carte grise, permis de conduire, carte d’assurance : une copie papier peut s’avérer utile aussi ou, si vous êtes un adepte de la dématérialisation, un chargement des scans de ces documents dans votre espace dans le cloud
  • Ethylotest
  • Gilets de sécurité et triangle de signalisation
  • Badge de télépéage

Le voyage se prépare :

  • Pensez à consulter les sites de la prévention routière pour anticiper les périodes favorables à votre voyage
  • Cartes routières : elles vous semblent désuètes, pourtant, elles sont bien utiles lorsque le GPS ne fonctionne plus. Et les enfants adorent visualiser l’itinéraire !
  • Applications sociales sur le smartphone: la plus connue, Waze, vous permet de bénéficier des informations des conducteurs à proximité et ainsi d’optimiser vos déplacements, surtout lorsque vous quittez l’itinéraire principal en cas de bouchon.

Le voyage se prépare (bis) : la liste des oublis qui vous seront désagréables est longue…

  • Boissons
  • Glacière
  • Chargeurs divers
  • Musique – préparez votre play-list !

A l’étranger : même si les routes et autoroutes européennes présentent des caractéristiques proches des françaises, n’oubliez pas certaines différences :

  • limitations de vitesse : en dehors de la réglementation propre à chaque pays, sachez que des accords bilatéraux entre états européens facilitent aujourd’hui la poursuite des contrevenants ayant commis une infraction à l’étranger. La Suisse, en particulier, zone de passage vers l’Italie notamment, est prompte à envoyer ses PV jusque chez vous.
  • assistance en cas de panne ou de litige : vérifiez avant de partir la qualité de votre couverture d’assurance à l’étranger.
  • Vignettes à l’étranger (Autriche, Suisse, République Tchèque) : pour éviter de faire la queue à la frontière, achetez la vignette qui vous permet de circuler sur les autoroutes du pays à l’avance sur le site de l’ACA. Vous pouvez même vous la faire envoyer (prévoir un délai)
  • Télépéage : hélas, la libre circulation des véhicules sur les autoroutes s’arrête au péage. A part en Espagne, votre badge de télépaiement français ne vous servira à rien une fois les frontières hexagonales franchies.

Enfin, si vous devez effectuer des déplacements seul, pensez au covoiturage pour partager les frais et pour rompre la solitude du voyage. Attention, si vous bénéficiez d’une voiture fournie par votre entreprise, vérifiez avant de vous lancer si le règlement intérieur vous y autorise. Et n’oubliez pas : toutes les deux heures, la pause s’impose !

Share:

Leave a reply