Mobilité électrique

Véhicules électriques : bientôt des recharges à 80% en 10 mn ?

La Belgique et trois autres pays du Nord de l’Europe (Pays-Bas, Allemagne et Autiche) commencent le déploiement d’un réseau de 25 bornes à charge ultra-rapide (Ultra-E), délivrant du 350 kW. De quoi recharger la batterie d’un véhicule particulier à 80% en moins de 10 mn. En théorie seulement pour l’instant !

Un réseau étendu sur 1100 km

Le réseau de bornes propose deux types de charge, avec deux prises différentes côté borne : l’une pour des charges lentes (mono ou triphasé jusqu’à 22kW), l’autre, au format CCS (*) pour la charge rapide en courant continu (jusqu’à 350 kW).

Les équipements vont être installés progressivement dans les quatre pays, sur une distance totale de 1100 kms environ et avec un intervalle maximal entre deux bornes de 125 km. Il s’agit d’ores et déjà du réseau le plus dense jamais déployé dans le monde.

Mais compte tenu de la puissance délivrée, seuls les camions et les bus électriques peuvent aujourd’hui s’y « approvisionner » grâce à leurs batteries spécifiques, selon l’Avere France (fédération des professionnels de l’électro-mobilité). Les véhicules particuliers ne sont pas en mesure, pour l’heure, de supporter de telles puissances de charge (la plus performante, la Tesla, accepte » 120 kW.

Dommage car sinon, la dernière version de la Zoé de Renault par exemple, pourrait voir sa batterie chargée à 80% en une vingtaine de minutes, pour une autonomie de 300 kms environ. Soit le temps de prendre un café dans une station d’autoroute.

L’Avere fait tout de même remarquer que rien n’empêche, dès aujourd’hui, d’utiliser les bornes Ultra-E à 50 kW. Cela permet d’obtenir 80% de charge de la batterie en un peu plus de deux heures. Mais là, il faut envisager de déjeuner au restaurant de l’aire de repos !

Les constructeurs font des promesses pour 2018

Au sein du consortium en charge du projet, qui a également le soutien de la commission européenne (programme TEN-T), trois constructeurs (Renault, BMW et Audi) ont évoqué l’arrivée de modèles de véhicules particuliers supportant ces puissances de charge élevées. Ce serait pour 2018, soit l’année également prévue pour la future mouture CCS3 (*) du standard CCS. Une heureuse coïncidence de dates, si elle se vérifie… On pourra alors effectuer sa recharge de batteries aussi rapidement qu’un plein de gasoil, mais en gardant les mains propres… et la Planète aussi.

(*) Ce format, également appelé « Combo EU » a été retenu par l’Union Européenne qui a décidé de l’imposer sur le continent d’ici 2018. D’ici là, il évoluera dans une nouvelle version, dite CCS3.

Share:

Leave a reply