Infos véhicules

Que retenir de l’édition 2017 du Salon de l’Automobile de Genève ?

Salon auto Genève Mars 2017

Du 9 au 19 Mars, Genève a accueilli la 87e édition du plus grand Salon Automobile d’Europe. Des modèles innovants, du luxe, des sportives et des modèles cultes étaient au rendez-vous. Certains absents de renom ne sont pas passés inaperçus.

Un Salon incontournable en Europe

Après quelques salons marqués par la crise, les grands noms de l’automobile ont présenté leurs nouveautés dans la vitrine suisse de Palexpo. Le salon helvétique occupe une place particulière dans le calendrier des rendez-vous auto de l’année, puisque les constructeurs réservent leurs nouveautés pour ces halls les plus prisés d’Europe.

Réputée pour être la « boîte à bijoux » européenne, l’édition suisse attire de nombreux visiteurs venus découvrir les innovations de l’année. Connu pour concentrer les grosses cylindrées, cette année encore Genève n’a pas dérogé à la règle et a mis en avant abondance d’électriques, de sportives, de berlines et de SUV revisités, le tout dans une tendance festive incontestée.

Les mythes se réinventent

La star du Salon de Genève était incontestablement la nouvelle Alpine. Pour les nostalgiques, Renault a présenté la semaine dernière l’A110, résurrection de sa célèbre ancêtre. Véritable vedette de cette édition, ce nouveau modèle de la marque Alpine s’inspire de la Berlinette des années 60. Mais malgré un style assez fidèle, la petite dernière du constructeur s’affranchit de la carrosserie signature en fibre de verre et polyester pour se diriger vers de l’aluminium, le toit et les pare-chocs exceptés. Très attendues, les conduites à gauche de la première édition ont été réservées en cinq jours seulement (commercialisation fin 2017).

Alpine A110

De son côté, PSA a détrompé les pronostics des experts de l’industrie. À Genève, le groupe a su se réinventer grâce à sa DS7 Crossback : une nouveauté surprenante à la pointe de la technologie. Futur symbole du haut-de-gamme français, ce modèle hybride annonce le renouveau de la gamme avec son style moderne, son arsenal sécuritaire complet et une motorisation puissante, il arrivera en concession en janvier 2018.

Porsche a préféré conjuguer luxe et sport en présentant son tout premier break qui sera disponible à partir du printemps 2017. Allier sportivité et modularité est donc désormais possible pour le constructeur de luxe avec la Panamera Sport Turismo, très athlétique.

Porsche Panamera

Peugeot 3008, Voiture de l’année 2017

Dans les halls d’exposition de Palexpo, le jury de Genève composé de 58 journalistes européens a redoré le blason du groupe Peugeot en faisant de la 3008 la voiture de l’année 2017. Le SUV made in France, déjà présent en concession, a remporté le titre de peu face à l’italienne Alfa Romeo Giulia grâce à son design et ses qualités dynamiques. Un modèle avant-gardiste qui a particulièrement séduit les afficionados de l’automobile.

Peugeot 3008

 Les SUV sont à l’honneur

Restylés ou premières européennes, de nombreux SUV ont été présentés cette année au salon. Parmi ceux-ci, les premiums avec le Range Rover Velar, issu d’une plateforme commune avec Jaguar, qui allie puissance et élégance (lancement été 2017) et le nouveau Volvo XC60 qui propose une conduite semi-autonome ainsi que des motorisations attractives et dont la production débutera mi-avril 2017.

Volvo XC60

Du côté des Françaises, outre la DS7 Crossback chez PSA, Renault a dévoilé son Koleos (lancement juin 2017). Les nippones, directes concurrentes, ne sont pas en reste : Mitsubishi présente une Eclipse Cross au style dynamique avec une finition plus haut de gamme (lancement en 2018) ; Mazda le CX-5 qui bénéficie entre autres d’un affichage tête-haute sur le pare-brise (en concession à la rentrée 2017) ; Nissan revisite son Qashqai avec une ligne plus dynamique et une version plus premium, qui arrivera chez les concessionnaires en mai ou juin 2017.

Renault Koleos

Volkswagen dévoile un SUV familial 7 places : la Tiguan Allspace, disponible en commande à partir de mai 2017 et Opel un crossover urbain compact et habitable : la Crossland X (disponible en juin 2017).

À noter la présence du premier SUV Alfa Romeo, le Stelvio, déjà présenté au salon de Los Angeles, commercialisé en mars 2017 et qui devrait prochainement être disponible en motorisation hybride.

Renault Koleos

Des compactes, des berlines, des breaks…

Déclinaison de gamme, nouveaux modèles ou nouvelles versions… Beaucoup de nouveautés ont également été présentées dans ces catégories.

La Arteon de Volkswagen, coupé cinq-portes aux lignes racées remplaçante de la CC, propose une finition haut de gamme et six motorisations quatre-cylindres suralimentées et offre un compromis entre technologie et sécurité (commercialisé en été 2017).

Volkswagen Arteron

La nouvelle BMW Série 5 Touring, break élégant, bénéficie d’un volume de chargement plus important et offres de nombreuses nouveautés pratiques. Présenté au public en exclusivité mondiale quelques mois après la version berline, il est attendu en juin en concession et sera disponible en quatre motorisations essence ou diesel.

BMW Serie 5 Touring

Renault a également présenté de nouveaux accessoires pour son pick up Alaska dont les premiers essais seront possibles à partir du second semestre 2017.

Kia présente sa berline coupé 4 portes, la Kia Stinger au design audacieux et aux motorisations puissantes. Également proposée, la troisième génération de la Kia Picanto avec une finition GT Line dans la catégorie des petites citadines, compacte et habitable. Lancement français prévu début avril.

Toujours pour les citadines, Suzuki dévoile la génération 4 de la Swift, chic et sport. Ford présente la 6ème génération de la Fiesta proposée en 4 versions, dont une vraie sportive. Seat propose une nouvelle Ibiza plus haut de gamme, au design réussi et à l’habitabilité optimale. Elle sera commercialisée à partir du mois de juin.

Quant aux grosses cylindrées, Lexus dévoile la variante hybride de sa nouvelle LS500h. La motorisation de ce modèle pourrait associer un V6 essence à un moteur électrique pour une puissance de 354 ch toujours en full hybride.

Mercedes renouvelle la gamme classe E avec un coupé, version étirée du coupé Classe C au niveau des lignes et dont la commercialisation ne devrait pas tarder. La gamme E n’est pas en reste avec la présentation de la version cabriolet. 

Une absence remarquée

On retiendra cette année l’absence remarquée de Tesla malgré l’arrivée prochaine de la Tesla Model 3. Affaire à suivre…

Photos ©gimswiss

Share:

Leave a reply