Actualité

Comment motiver vos salariés avec l’argument automobile ?

motivez_vos_salaries

Définir et mettre en place une car policy attrayante constitue un atout pour les entreprises. Le véhicule de fonction est un outil parfois sous-estimé pour motiver ses collaborateurs et attirer de nouveaux salariés. Pourtant, selon l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, 78 % des entreprises le considèrent comme un instrument efficace. Comment faire de votre car policy un outil moteur pour motiver vos salariés et attirer vos futurs collaborateurs ?

 

Adopter et mettre en place une car policy attrayante 

Le véhicule de fonction est associé au statut du salarié au sein de l’entreprise et participe à son « package » de rémunération. La politique voitures (ou « car policy ») est donc un outil qui permet aux entreprises de se différencier et ainsi de renforcer leur attractivité pour de nouveaux talents et de fidéliser leurs collaborateurs.

Proposer des véhicules de fonction sur des postes qui n’en offrent pas habituellement ou mettre à la disposition des collaborateurs des véhicules premium peut représenter une valeur ajoutée très différenciante pour l’entreprise.

Le véhicule de fonction est un avantage qui doit être valorisé dans le BSI (Bilan Social Individuel) de chaque collaborateur. Cette indication permet aux salariés de comparer l’avantage que représente le véhicule de fonction au budget qui leur serait nécessaire pour financer la propriété et l’utilisation d’un véhicule personnel (financement, entretien, réparations, carburant, assurance…). Ce comparatif met en lumière tous les avantages du véhicule de fonction, sur le plan de son coût mais aussi des services qui l’accompagnent.

 

Comment s’y prendre ?

Pour mettre en place une car policy attractive, les leviers à activer diffèrent selon la typologie de véhicule.

  • Pour les véhicules utilitaires et de service, il est intéressant de miser sur des équipements de confort (gps, bluetooth, climatisation, caméra de recul…). Des aménagements spécifiques pour coller aux besoins métier sont également de bons leviers pour valoriser les véhicules mis à la disposition des collaborateurs.
  • Pour les véhicules particuliers, il est recommandé aux entreprises de proposer à leurs salariés de choisir un véhicule respectant un budget prédéfini et ne dépassant pas un certain seuil d’émissions de CO2 (incidence fiscale et RSE). Il est également possible d’établir un catalogue dans lequel les collaborateurs pourront choisir leur véhicule, en leur offrant la possibilité de prendre à leur charge certaines options ou une partie du financement pour bénéficier d’une finition plus haut de gamme par exemple.

Par ailleurs, proposer de monter en gamme sur un véhicule de fonction peut être une bonne alternative à une augmentation de salaire.

 

L’approche catalogue conseillée

L’approche catalogue permet de faire coïncider les objectifs de l’entreprise avec une car policy attrayante.

  • Pour constituer un catalogue qui donnera une image homogène de la flotte, il est conseillé au responsable de parc de sélectionner 3 constructeurs et entre 1 et 3 véhicules par catégorie. Cela afin d’éviter l’effet « catalogue à rallonge » et de faciliter les transferts de véhicules entre collaborateurs en cas de changement au sein de l’équipe.
  • Pour établir le catalogue, il est primordial de se baser sur le TCO des véhicules – seul indicateur permettant de prendre en compte l’ensemble des coûts réels sur toute la durée d’utilisation de la flotte (fiscalité mais aussi consommation de carburant et prestations complémentaires).
  • Les finitions business fournissent un bon niveau d’équipement aux collaborateurs avec des options de série telles que le GPS, le Bluetooth, une interface USB et des radars de stationnement.
  • Enfin, renouveler régulièrement le catalogue en y proposant des nouveautés véhicules donne une image dynamique de l’entreprise et une motivation supplémentaire aux collaborateurs.

 

L’avantage en nature

Bénéficier d’un véhicule de fonction représente pour le collaborateur un avantage en nature (AEN) non négligeable. Celui-ci est valorisé dans son bulletin de salaire et soumis à l’imposition sur le revenu si le véhicule est utilisé à des fins personnelles.

Comment déterminer le montant de l’avantage en nature :

  • Les entreprises peuvent calculer le montant de l’AEN en se basant sur le prix d’achat remisé du véhicule. Ce montant sera de 9% si l’employeur ne prend pas en charge le carburant utilisé à des fins personnelles et de 12% dans le cas contraire.
  • Une autre approche consiste à appliquer un pourcentage (30% ou 40% selon la prise en compte du carburant en frais réels ou au forfait) au coût global annuel du véhicule (location, entretien, pneus, véhicule relais, assurance, carburant).

Selon les cas, le choix de l’une ou l’autre de ces règles peut s’avérer plus avantageuse pour les collaborateurs. Un point à garder à l’esprit pour ne pas réduire les effets bénéfiques de l’attractivité de la car policy avec un impact fiscal trop important pour les collaborateurs.

Et pour aller plus loin dans la mobilité des collaborateurs : 

Valoriser les nouveaux modes de déplacement

De nombreux salariés sont demandeurs de solutions de mobilité moins contraignantes, notamment en zone urbaine, en raison d’une circulation trop dense ou de stationnements trop rares. Pour cela, introduire dans les parcs des véhicules deux-roues permet d’optimiser la mobilité des collaborateurs… Un argument supplémentaire pour les attirer et fidéliser les nouveaux talents.

Alphabet propose une solution de LLD pour intégrer ce type de véhicule dans les flottes, incluant le financement des équipements de sécurité indispensables (blouson, casque, gants).

Élargir la mobilité au plus grand nombre avec l’autopartage

Proposer des véhicules en autopartage aux collaborateurs non motorisés représente également un atout supplémentaire pour l’entreprise. Cette solution permet aux collaborateurs d’accéder à une mobilité confortable et valorisante pour leurs rendez-vous professionnels et leurs déplacements inter-sites. Elle peut aussi être mise à leur disposition pour un usage privé les soirs et les weekends. Très avantageuse sur le plan économique pour l’entreprise (car se substituant à l’utilisation de taxis ou de locations courte durée), elle représente aussi un avantage différenciant pour les salariés qui accèdent ainsi à une solution de mobilité internalisée, moderne et valorisante.

Alphabet vous accompagne dans la mise en place de cette solution avec AlphaCity, et met à votre disposition de nombreux modèles parmi les gammes BMW, BMWi et MINI selon vos besoins et les spécificités de votre entreprise.

 

Share:

Leave a reply