Actualité

Marché des véhicules d’entreprise : bilan du 1er semestre 2017

Marché des véhicules d’entreprise : bilan du 1er semestre 2017

Malgré une progression en dents de scie sur le 1er semestre 2017, le marché des véhicules d’entreprise se porte bien. Bien qu’abandonnant quelques parts de marché, le diesel résiste finalement mieux que prévu. Zoom sur l’état du marché et le TOP 5 des modèles plébiscités par les entreprises.

 

Le marché français automobile dans sa globalité est dans une bonne dynamique au premier semestre, avec une progression de 3,5 %. Selon les statistiques publiées par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), le marché des voitures particulières neuves a enregistré 1 135 281 immatriculations sur cette période (soit + 3 % versus 2016) et celui des véhicules utilitaires légers neufs est quant à lui encore plus performant, avec 229 618 immatriculations (soit une progression de 6,3 %).

 

Le marché entreprises est dans le « trend » sur le premier semestre

Selon les statistiques publiées par AAA Data, les six premiers mois de 2017 ont été marqués par une hausse des immatriculations professionnelles de VP et de VUL de 3,4 % par rapport à la même période de 2016. Ces immatriculations concernent les véhicules de moins de 3,5 tonnes immatriculés par les administrations, les entreprises et les loueurs longue durée.

Sur ce premier semestre, les VUL tirent leur épingle du jeu avant une progression de 4,1 % quand les VP ont augmenté de 3 % sur la même période.

 

Le recul du diesel profite à l’essence

La loi de finances 2017 a introduit la récupération de TVA sur l’essence (10 % en 2017) et l’effet de cette mesure se fait déjà sentir puisqu’au premier semestre 2017, la part de marché des immatriculations de véhicules diesel a baissé de 3,7 points par rapport à la même période en 2016 pour atteindre 74,84 %. Une situation qui profite à l’essence dont les volumes ont bondi de 21 % en termes d’immatriculations, mais aussi aux véhicules hybrides (+ 24 %). Stagnant à un peu moins de 1,1 % du marché, les véhicules électriques continuent leur belle progression (+ 34 %).

 

Le TOP 5 des Immatriculations VP en entreprise à fin juin 2017

Classement des meilleures ventes de voitures particulières neuves à juin 2017 (source CCFA/AAA-DATA) :

La première place reste occupée par la Renault Clio. L’apparition du 3008 dans ce classement montre une fois de plus la percée des crossovers sur le marché des entreprises.

top 5 des immatriculations VP en entreprise

  1. Renault Clio IV. La Renault Clio IV reste la voiture la plus vendue en France. Elle s’est écoulée à 19 825 exemplaires depuis janvier.
  2. Peugeot 3008. La Peugeot 3008 s’est vendue à 14 617 exemplaires entre janvier et juin 2017.
  3. Peugeot 308 II. La Peugeot 308 II est en troisième position, avec un cumul de 12 329 véhicules vendus à entreprises depuis le début de l’année.
  4. Peugeot 208. La Peugeot 208 s’est vendue à 12 320 exemplaires entre janvier et juin.
  5. Renault Mégane. La Renault Mégane s’est écoulée à 10 729 unités.

 

Le TOP 5 des immatriculations VU en entreprises à fin juin 2017
Selon le Comité des constructeurs français (CCFA), Renault domine le classement des véhicules utilitaires légers à fin juin 2017, avec quatre véhicules parmi les cinq premières places.

Top 5 des immatriculations VU en entreprises

  1. Renault Kangoo II. Le Kangoo II arrive en tête avec 15 424 exemplaires immatriculés depuis janvier.
  2. Renault Clio VF. La Renault Clio VF (2 places) occupe la deuxième marche du podium, avec un cumul de 13 743 véhicules vendus depuis le début de l’année.
  3. Renault Master III. Le Renault Master III s’est vendue à 13 329 exemplaires entre janvier et juin.
  4. Citroën Berlingo. Le Citroën Berlingo s’est écoulé à 10 906 unités.
  5. Renault Trafic. Le Renault Trafic s’est vendu à 9 641

Retrouvez certains de ces modèles dans les offres imbattables d’Alphabet

Share: