Actualité

Plan Climat : vers une accélération de la transition énergétique dans les flottes automobiles ?

Plan Climat : vers une accélération de la transition énergétique dans les flottes automobiles ?

Le « Plan Climat pour la France » annoncé en juillet dernier par Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, va accélérer la mutation énergétique des parcs automobiles en entreprise. Une transition qui se prépare et s’anticipe notamment avec l’appui des loueurs longue durée.

Le Plan Climat pour la France a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Un objectif qui se veut ambitieux et solidaire et qui passera notamment par la fin de la vente des véhicules essence et diesel d’ici 2040. Concrètement dans les entreprises, il se traduira par une refonte de la composition des flottes automobiles. Une transition qui pourrait s’opérer d’autant plus rapidement que le gouvernement multiplie les initiatives fiscales et le déploiement d’infrastructures en faveur des véhicules essence, électriques et hybrides.

Des opportunités…

Le Plan Climat pour la France s’inscrit en effet dans la droite ligne de la loi de finances 2017 qui a déjà introduit la récupération progressive de TVA sur l’essence d’ici 2021 : 10 % en 2017, 20 % en 2018, 40 % en 2019, 60 % en 2020 et 80 % en 2021. Parallèlement à cette convergence de la fiscalité essence-diesel, le gouvernement soutiendra le développement des carburants alternatifs (électricité, gaz, hydrogène), notamment en continuant de faire évoluer le système de bonus-malus  en faveur des véhicules les moins polluants mais aussi en créant un fond pour la mobilité durable afin de soutenir le développement des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques.

… aux contraintes

Si le gouvernement œuvre pour inciter les entreprises à engager la transition énergétique de leur parc automobile, certaines initiatives prises localement sont ou seront davantage contraignantes. C’est notamment le cas à Paris, où la maire Anne Hidalgo souhaite interdire les véhicules diesel dès 2024 et les véhicules essence en 2030.

Conditions réunies pour la transition énergétique

Face à ces différents enjeux, un alignement entre les véhicules diesel et essence ainsi que la montée en puissance de la part des véhicules électriques et hybrides dans les flottes automobiles est à prévoir dans les années à venir. D’autant que les constructeurs investissent fortement le marché de l’électrique et de l’hybride, comme en ont témoigné les nombreuses nouveautés en la matière présentées au Salon de Francfort en septembre dernier. Des motorisations qui séduisent d’ailleurs de plus en plus selon une étude IFOP menée pour Alphabet en septembre. Le nombre de commandes de véhicules hybrides et électriques est en croissance constante.

Le loueur longue durée, force de conseil pour la mutation énergétique

Toute la difficulté pour les entreprises consiste néanmoins à anticiper les évolutions réglementaires et fiscales à venir et à les intégrer progressivement dans leur car policy. Une démarche dans laquelle leur partenaire LLD peut les accompagner.

Le loueur longue durée suit en effet toutes ces évolutions réglementaires et fiscales ainsi que leurs incidences sur le TCO des véhicules. Il est l’interlocuteur idéal du gestionnaire de parc pour le conseiller dans la manière de faire évoluer sa car-policy, en choisissant les énergies les mieux adaptées aux usages et aux attentes des conducteurs de son entreprise tout en tirant le meilleur parti des aides proposées par le gouvernement et les régions. Le loueur longue durée a par ailleurs pour vocation d’adapter ses services aux évolutions réglementaires en matière de respect de l’environnement. Alphabet par exemple, propose depuis 2013 la solution AlphaElectric qui accompagne les entreprises dans le développement de leur flotte de véhicules électriques.

La loi de finances 2018 qui sera prochainement publiée par le Gouvernement devrait continuer de promouvoir les motorisations les moins polluantes grâce à une fiscalité très incitative… De nouvelles mesures qui seront largement détaillées dans nos pages dans les toutes prochaines semaines.

Share: