Actualité

Le vélopartage : une nouvelle solution de mobilité pour les entreprises

Le vélopartage : une nouvelle solution de mobilité pour les entreprises

Porté par le contexte environnemental et réglementaire actuel le vélopartage de vélos à assistance électrique (VAE) commence à trouver sa place en tant que solution de mobilité pour les collaborateurs au sein des entreprises.

En 2016, un peu plus de 3 millions de vélos (+ 1,3 %) ont été vendus en France, selon l’Union Sport & Cycle. Un marché dont la croissance est notamment portée par les vélos à assistance électrique (VAE) dont 134 000 unités ont été écoulées la même année, soit 31,4 % de plus qu’en 2015. De plus en plus plébiscité par les particuliers, notamment pour des raisons environnementales et les incitations fiscales qui l’accompagnent, le vélo à assistance électrique (VAE) commence également à séduire les entreprises.

Une solution de mobilité innovante, en phase avec le Plan de Mobilité

L’obligation faite aux entreprises de plus de 100 salariés sur un même site de présenter un plan de mobilité au 1er janvier 2018 les encourage à se tourner vers de nouvelles formes de mobilité.

Mis à la disposition des collaborateurs dans le cadre d’un dispositif de vélopartage, le VAE s’inscrit parfaitement dans cette démarche. Il offre aux salariés un moyen de déplacement alternatif pour leurs trajets courts et répond aussi aux problématiques de stationnement que rencontrent de nombreuses entreprises, notamment dans les zones à forte densité urbaine : une place de parking traditionnelle permet en effet de stationner jusqu’à 5 vélos ! Le vélo à assistance électrique n’émet pas de CO2 et son usage peut donc être parfaitement intégré à la politique RSE des entreprises. Enfin son coût de détention (TCO) est peu élevé (moindre frais de parking, pas de carburant…) et il représente un argument intéressant en termes de santé des collaborateurs.

Un marché arrivé à maturité

L’attrait pour le vélo à assistance électrique est aujourd’hui d’autant plus grand pour les entreprises que les fabricants proposent désormais une offre exhaustive en la matière : VAE de ville, VTC et VTT, vélo cargo électrique, modèle pliant, etc… Certains loueurs longue durée, comme Alphabet,   proposent aujourd’hui à leurs clients une offre de vélopartage de VAE articulée autour des mêmes services que ceux proposés pour les véhicules en autopartage. Simple à mettre en place et facile à utiliser par les collaborateurs, la solution développée par Alphabet avec son partenaire Green On inclut un audit préalable, la conception d’une solution de vélopartage clé en main, le sourcing, l’installation, la mise en service et l’exploitation des vélos. Comme pour la location longue durée de véhicules, cette offre regroupe une palette complète de services intégrant la maintenance, l’assurance, l’assistance et  la mise à disposition d’équipements de sécurité. L’entreprise a accès à un reporting régulier sur l’utilisation des vélos et les collaborateurs disposent d’un portail web dédié et d’une application mobile pour leurs réservations. Les VAE sont stationnés sur une « vélostation » modulable en fonction des besoins de l’entreprise, pouvant notamment comprendre des postes de gonflage, des ateliers d’entretien ou encore des vestiaires. Seules une prise de courant et un accès Internet sont nécessaires pour déployer cette plateforme. Moins de deux mois suffisent pour déployer une solution de vélopartage au sein d’une entreprise.

Share: